Guerre Vietnam

LES GUERRES DU VIETNAM … Un pays sous occupation

Au XX siècle, le Vietnam aura été l'objet de nombreuses convoitises.

 

France: la dominatrice coloniale de longue date en Indochine. 

La France a commencé sa conquête de l'Indochine en 1859 et, en 1885, a contrôlé la plupart du Vietnam, du Cambodge et du Laos. La résistance vietnamienne à la domination française s'est poursuivie pendant les décennies entre la conquête française et le début de la Deuxième Guerre mondiale. En 1940 un mouvement de résistance vietnamien a combattu l'occupation japonaise, et après la défaite du Japon en 1945, la résistance vietnamienne espère gagner l'indépendance et le retour des Français.


JAPON : le Japon a envahi l'Indochine 
Pendant la plus grande partie de la période de 1940 à 1945, l'Indochine française occupait un endroit stratégique en Asie de l'Est. Mais en juillet 1941, l'avancée japonaise dans le sud de l'Indochine a marqué la première étape vers une attaque à grande échelle contre les possessions européennes et américaines dans toute la région, qui s'est matérialisée en décembre 1941. En 1945 L’Empire du Japon prend le contrôle total de l'Indochine française, que son armée occupait depuis 1940. Après avoir détruit l'administration coloniale française, les Japonais suscitent les proclamations d'indépendance du Vietnam. Il en résulte une situation chaotique au cours de laquelle le Viet Minh, durant l'épisode dit de la révolution d'août, s'empare momentanément d'une partie du territoire vietnamien. En août 1945, le Viet Minh lance l'insurrection armée contre les Japonais... Après la capitulation du Japon (1er septembre 1945), Hô Chi Minh proclame, le 2 septembre, à Hanoï (ville principale du Tonkin), l'indépendance de la République démocratique du Vietnam.

 

A nouveau : La France 

En 1945 La France se réinstalle donc en Indochine. Elle est prête à accorder l'autonomie politique, donc la liberté, aux différents pays indochinois. Mais ceux-ci s'engagent à rester dans le cadre de l'Union française qui regroupe tous les pays que la France contrôle. Un accord en ce sens est signé le 6 mai 1946 entre Hô Chi Minh et les représentants français du gouvernement du général de Gaulle.

Mais la situation se dégrade rapidement, parce que les communistes les plus intransigeants supportent mal la présence française et les heurts se multiplient. Les 20 novembre 1946, une vingtaine de Français sont assassinés à Haiphong. En 1946 Les Viêt Minh se soulèvent à Hanoï et c'est le début de la guerre.

En 1950, la République démocratique du Vietnam est reconnue par l'URSS et les autres démocraties populaires d'Europe de l'Est.

Les Français abandonnent leurs bases militaires du Haut Tonkin, où ils sont sévèrement battus en octobre 1950. Ils se regroupent dans le delta et autour de Hanoï. Les Français doivent désormais affronter des unités importantes de Viêt Minh et combattre dans une région devenue hostile. Mais la guerre de Corée, qui vient de se déclencher, persuade les États-Unis d'apporter une aide militaire aux Français afin d'endiguer la progression communiste en Asie. De plus, l'armée vietnamienne commence à participer aux combats.

En janvier-février 1951, le général De Lattre parvient à stopper l'offensive Viêt Minh contre Hanoï et à s'emparer de Hoa Binh en novembre. Son successeur, le général Salanparvient a arrêté l'offensive Viêt-minh à Na Sam en novembre-décembre 1952, puis dans la plaine des Jarres en mai 1953.

En 1953, l'évolution de la situation internationale va précipiter les événements. Les gouvernements du Cambodge, du Laos et de l'empereur d'Annam, «pourtant protégés par les Français», demandent l'indépendance de leurs pays respectifs.

Cependant, afin de se présenter aux négociations dans la meilleure position possible, les Français renforcent leurs positions militaires dans la cuvette de Dien Bien Phu.

Mais les Français sont progressivement encerclés et ne parviennent pas à faire intervenir efficacement leur aviation. L'attaque Viêt Minh commence le 13 mars. Mais malgré le courage et la volonté des soldats, les Français submergés doivent se rendre le 7 mai 1954.

La défaite de Dien Bien Phu restera par les Français, un réel traumatise diplomatique.

Le 21 juillet 1954, la France reconnaissait l'indépendance des pays indochinois (Cambodge, Laos, et Viêt Nam).

Dès 1957, se forme le Vietcong et une seconde guerre du Viêt Nam commence.

 

1961 Les américains (USA)

Première intervention des US en 1961, un porte-avion américain transportant deux escadrilles d'hélicoptères débarque à Saigon. Le but officiellement déclaré,  venir en aide  directement aux  sud-vietnamiens dans leur combat contre la guérilla communiste.

Et c’est en 1963 qu’un bonze bouddhiste s'immole par le feu à Saigon  pour protester contre le régime dictatorial pro-américain du président vietnamien Ngô Dinh Diêm. En 1965 et après avoir évacué les dernières familles américaines, les Usa  lance la  première offensive aérienne sur le Nord-Vietnam. Le but des Etats-Unis et du gouvernement sud-vietnamien est de mettre à mal les réseaux de ravitaillement en armes et en carburant des communistes du Nord. Ces bombardements marquent le début de la deuxième guerre d'Indochine. Le Vietnam a été divisé en 1954 et une guerre oppose le Sud, soutenu par les Etats-Unis, au Nord communiste dirigé par Ho chi-Minh.

 

Les Américains s'opposent à la guerre du Vietnam

Le 3 septembre 1969, alors âgé de 70 ans, Hô Chi Minh meurt d’un crise cardiaque à Hanoi. Et le 02 Septembre 1969, a lieu à Washington une manifestation grandiose contre la poursuite du conflit au Viêt-nam. Ce rassemblement réuni 250 000 personnes et la colère grandi en Amérique depuis la révélation faite par le "New-York Times" du massacre de plusieurs centaines de vietnamiens dans le village de My Lai, au sud du pays, par des soldats américains.

Le 27 janvier 1973 un accord de cessez-le-feu est signé à Paris entre les Etats-Unis et le Nord-Vietnam et met ainsi fin à 10 années de guerre (L'accord prévoit le retrait des forces américaines dans un délai de 60 jours).l'Amérique se retire du conflit, mais les communistes du Nord et l'armée Sud-Vietnamienne continueront à s'affronter jusqu'à la défaite du Sud, en 1975.

Le 30 avril 1975 le gouvernement du Sud-Vietnam capitule après l'entrée des troupes du Nord-Vietnam et du Viêt- Cong dans Saigon et la ville sera  rebaptisée, Hô Chi Minh, du nom de l'ancien leader communiste vietnamien.

XXI Siècle suite….. ? 

En 2014 nouvel incident avec la Chine suite à la construction d’une plate-forme de forage dans des eaux revendiquées également par le Vietnam. Aujourd’hui en 2017 les tensions semblent s’être apaisées. Pour l’intérêt de deux peuples, reste à espérer que l’année du Coq permettra un développement sain et durable des relations entre les deux pays,

Voyages les plus vendus

Ces circuits Vietnam authentiques avec une richesse humaine inégalable vous offrent une porte d’accès à la rencontre de la population locale souriante et accueillante. Vietnam Original Travel met en avant le partage de moments privilégiés en découvrant une culture unique...

Voyage vietnam pas cher

Delta du Mekong 4 jours

Delta du Mekong 4 jours

 

Saigon – My Tho – Ben Tre - Tra Vinh – Balades à vélo – Can Tho ...

 

À partir de 177 USD

Circuit Vietnam 14 jours

Circuit Vietnam 14 jours

 

Hanoi - Ninh Binh - Halong - Nghia Lo - Mu Cang Chai - Sapa...

 

À partir de 649 USD

Voyage Vietnam 14 jours

Voyage Vietnam 14 jours

 

Hanoi - Sapa - Ninh Binh - Halong - Hue - Hoian - Saigon...

 

À partir de 975 USD

Vietnam autrement 14 jours

Vietnam autrement 14 jours

 

Hanoi - Lac Ba Be - Cao Bang - Bao Lac - Ha Giang - Sapa...

 

À partir de 728 USD

  

  

  

Demander un devis gratuit Rappel téléphonique gratuit